Retour
Femme(s) et civilisation d'Oc

samedi
5
mars
2010

journée de réflexion dynamique
C O M P T E - R E N D U

Une journée sous le signe de l’humour et de l’étude

La journée a commencé «gaillardement» avec Monica Burg qui nous a plongés dans la langue et dans l’atmosphère des contes occitans. Très fin, amusant ! Une conteuse hors pair !

Les réflexions à partir de l’étude de textes courts sur les troubadours, sur Olympe de Gouges et sur une chanson de Rosina de Peira ont permis à tout le monde d’aborder de plus près un thème qui pouvait paraître fermé à priori.

Les informations apportées par les intervenants (Béatrice Dael, Monica Burg, Rosina de Peira et Jean-Paul Loubes) ont bien éclairci les questions posées.

La présence vivifiante des femmes d’Oc d’aujourd’hui

L’art était présent avec les œuvres de deux créatrices d’aujourd’hui : Marie-Christine Labourie et Anne Fruchon qui ont exposé tableaux et tissages.
Nous avons savouré les chansons de Marie-Christine
et nous avons autant aimé entendre Rosina de Peira
qui nous a gratifiés de quelques chansons.

Auberge espagnole
Moment toujours privilégié mais un peu court ce jour-là.

Après-midi sous le signe de la dramaturgie et de l’étude historique

Jean-Paul LOUBES nous révèle ces femmes exceptionnelles que furent «les cap d’ostau», ces «dona» qui ont pris des charges sociales et politiques importantes à une époque où le reste de la France nous montrait des femmes résignées et «objets».
Lire l'exposé de jean_Paul Loubes

Le parcours de Paule Verne raconté avec humour et entrain nous révéla une femme dynamique (trop peu de temps pour la questionner ! Dommage !).

Enfin la lecture de «Helena» par Isabelle Loubère accompagnée d’Alice Keller, jeune ‘créatrice’ de sons et de lumière nous a permis de pénétrer, à travers le Parler Noir Gascon, dans les Landes profondes et poétiques de Bernard Manciet. Nous avons aimé mais le son n’était pas toujours évident pour tous les spectateurs. Rappelons que la salle n’est pas équipée pour le théâtre. C’était une première expérience de spectacle vivant à l’UPBA, hors les Printemps des Poètes.

Synthèse
A partir d’une journée aussi riche, des portes s’ouvrent vers de nombreux sujets !
Nous sortons réjouis mais un peu déçus de ne pas avoir eu le temps de développer chaque partie.
Donc, peut-être… À SUIVRE …


retour

Université Populaire du Bassin d'Arcachon & Val de l'Eyre
76, bd. Charles de Gaulle - 33138 LANTON - France