Université Populaire du Bassin d'Arcachon
Aux Origines du Langage
Quand le langage est-il apparu ?

Dans les années 80, la thèse d'une émergence très récente du langage a prévalu.
Le langage serait apparu avec Homo sapiens il y a 150.000 ans environ. Cette hypothèse s'appuyait notamment sur l'étude de l'appareil vocal (larynx, pharynx, tractus vocal) et montrait que ni l'anatomie des australopithèques, ni celle des Homo erectus ne permettaient d'articuler des sons. On en a déduit que seul Homo sapiens avait pu parler. L'avènement récent du langage semblait confirmé par l'apparition concomitante d'autres phénomènes culturels survenus vers -100.000 ans : l'art, les sépultures, l'accélération des innovations techniques. Autant de signes de présence d'une capacité symbolique qui aurait accompagné le langage.

Depuis les années 90, des arguments en faveur d'une apparition plus lointaine du langage ont été avancés.
Des études plus précises sur l'appareil vocal ont d'abord montré qu'Homo erectus pouvait tout de même articuler une palette de sons identique à celle d'un enfant de deux ans.
Or, avec quelques phonèmes, on peut déjà produire un vocabulaire assez varié. De plus, l'anatomie de l'appareil vocal n'est pas un argument décisif, car on peut envisager l'existence d'un langage gestuel, sans parole, comme la langue des signes. Des recherches sur l'anatomie du cerveau suggèrent également de reculer les dates d'apparition du langage.
Depuis 2,5 millions d'années jusqu'à aujourd'hui, on constate chez tous les Homo une augmentation continue de la taille du cortex frontal et temporal, là où sont centralisées les activités de conceptualisation, de planification et de langage.
Ralf Holloway a repéré sur un crâne d'Homo habilis la présence embryonnaire de l'aire de Broca, une des zones cérébrales de production du langage.
Enfin, certains auteurs pensent que les techniques employées par Homo erectus (invention du feu, fabrication de bifaces et d'habitats) impliquent des capacités mentales et sociales (symbolisation, planification d'activités) justifiant l'utilisation du langage articulé.

Sources : Sciences Humaines N° 117 Juin 2001 - Jean-François DORTIER


retour

Université Populaire du Bassin d'Arcachon & Val de l'Eyre
76, bd. Charles de Gaulle - 33138 LANTON - France