Retour
journée de réflexion dynamique samedi
28
mai

2011
Pédagogie
& Universités Populaires

Littérature Prolétarienne
Si la littérature prolétarienne est réappropriation d’une culture trop souvent réduite
au rayon loisir des sociétés de consommation,
elle est un enjeu social de toute importance contre l'ignorance
et, donc, contre l'aliénation.

Cette journée fut une rare occasion de découvrir les littératures prolétariennes,
tant dans leur diversité internationale que dans leurs dimensions francophones.
Ces découvertes ouvrirent une tentative de définition critique de ce champs littéraire,
en examinant ce qui dans l’œuvre singulière de l'auteur
ouvre aux structures mentales collectives
et pose la question de la définition du travail,
de l'intérieur même de ses transformations.

Les Précurseurs
Marcel Martinet - Pierre Hamp - Emile Guillaumin

Littérature prolétarienne internationale
Japon - Belgique - Angleterre - Suede - Italie - Classe

Littérature ouvrière
Régis Phily - Dorothée Letessier
Marcel Durand
- Jean-Pierre Levaray
Littérature prolétarienne des précaires
Daniel Martinez - Sakina Boukhedenna
Livre blanc de la précarité
Littérature paysanne
Marius Noguès - Michel Maurette - Marcelle Delpastre
Théâtre prolétarien
Enfances prolétaires
Harry Martinson
L’origine du langage
Louis Ramet

Que la poétique des fées-machines ne nous fasse pas oublier la prose de l'industrie

Principal animateur de cette journée, Philippe Geneste est enseignant, syndicaliste, rédacteur à la revue Marginales, auteur de nombreux articles publiés dans les revues L'École émancipée (puis L’Émancipation), Plein Chant, Gazogène...

Il a aussi écrit :

  • Visages de la littérature prolétarienne (Acratie 1992) ;
  • Politique, langue et enseignement (Ivan Davy, 1998) ;
  • Le Travail de l’école : contribution à une critique prolétarienne de l’éducation (Acratie, 2009).

Université Populaire du Bassin d'Arcachon & Val de l'Eyre
76, bd. Charles de Gaulle - 33138 LANTON - France